[ ARCHIVES PAR SEMAINE ]

Semaine du 06/03/2011

Album de la semaine

Diffusion du lundi au vendredi à 8h - 10h - 12h - 14h et 16h.

Toute cette semaine nous écouterons l'album "Billie-Eve." de Ayo.

 

L'artiste

Ayo; est née d'un père nigérian et d'une mère tzigane roumaine. Après un passage à Hambourg et à Londres, Ayo s'était installée dans le quartier des Halles à Paris et vivait entre Paris et New York. Aujourd'hui elle vit à Brüggen en Allemagne.
En 2002, elle assure les premières parties du chanteur anglais Omar.
C'est Jay Newland, le producteur de la chanteuse américaine Norah Jones qui a produit les douze titres de Joyful. Toutes les chansons de cet album ont été écrites et composées par Ayo à l'exception de And it's supposed to be love.

Son premier album a connu un franc succès en France, en Italie, en Grèce ou encore en Allemagne. On la compare souvent à Tracy Chapman avec ses chansons folk parlant d'amour.

Le 29 septembre 2008 est sorti son second album Gravity At Last enregistré en cinq jours. Cet album parle d'amour, de corruption voire de politique. «Un album ne suffisait pas pour parler de ma vie, de mes expériences, de mes opinions. Dans ce nouvel album je parle de ce qui me choque dans le monde, des politiques et de la corruption. Mais il y a de nouveaux sujets comme l'amour, mon père, ma mère, mon fils» explique la chanteuse.

 

L'album

Ayo sort son troisième album le 7 mars 2011 Billie-Eve. Il est enregistré à New York et produit par elle-même. Billie-Eve, un jeu de mot sur « believe » est aussi le prénom de sa fille, née en juillet 2010. C'est le témoignage poignant et dansant d’une musicienne dont la maturité saute aux oreilles. Elle est accompagnée par Gail-Ann Dorsey (bassiste de David Bowie), Craig Ross (guitariste de Lenny Kravitz) mais aussi Saul Williams et Matthieu Chedid sur deux titres.
Ayo s’impose au travers de cet album, comme une soul-sister universelle, une chanteuse dont la sincérité sonne comme une évidence.

 

Liens

Site officiel