[ ARCHIVES PAR SEMAINE ]

Semaine du 26/01/2014

Album de la semaine

Diffusion du lundi au vendredi à 8h30 - 10h30 - 12h30 - 14h30 - 16h30.

Toute cette semaine nous écouterons l'album "The smoke behind the sound" de My little cheap dictaphone.

 

L'artiste/Le groupe

Après avoir réalisé le pari fou de créer l’album-concept «The Tragic Tale Of A Genius», MLCD a récolté au cours des deux dernières années de nombreuses reconnaissances : Meilleur Album et Artiste belge de l'année aux Octaves de La Musique, Personnalité culturelle belge de l'année, etc .... Le groupe enchaîne une tournée de plus de deux ans qui l’amène jusqu’au Canada et en Angleterre.

À peine émergé de son odyssée, MLCD se remet à la composition et s'isole pour de longs mois, porté par l'envie se renouveler, de chercher de nouvelles voies, de prendre le contre-pied de Tragic Tale.

Le groupe crée d’abord une Bande Originale pour la pièce Romeo et Juliette d'Yves Beaunesne. Puis les mélodies de «The Smoke Behind The Sound» naissent, et l’album prend vie, explorant de nouvelles directions, parfois surprenantes.



Tout s'éclaire à la rencontre avec le producteur Luuk Cox (Shameboy, Girls in Hawai, Stromae). Il permet à MLCD de révéler sa véritable essence. Enregistré durant 6 mois, d’abord aux mythiques Studios ICP jusqu'à Abbey Road, Cox donne des ailes au désormais quintet qui vient d'accueillir un nouveau guitariste/claviériste. Au final un album résolument moderne, où MLCD explore autant les claviers analogiques que les nouvelles technologies, façonnant couche après couche cet album racé et subtil, où chaque détail compte.

Ce souci du détail prime également dans l’aspect visuel de ses performances. Pour défendre «The Smoke Behind The Sound» sur scène, MLCD a fait appel au scénographe Nicolas Oliver (Kiss&Cry de Jaco Van Dormael) et du motion designer Hervé Jungblut, et collabore avec Nicolas Guiot (César et Magritte du meilleur court métrage 2013) pour la réalisation du clip tourmenté de «Fire», tourné pendant une virée nocturne à Londres.

Nos artistes Liégeois n'arrêteront pas de nous surprendre, la preuve cette semaine avec My Little Cheap Dictaphone !

Ils sont en concert les :
29 janvier au Botanique à Bruxelles (concert complet)
7 février au Théâtre de Liège
22 février au Trix à Anvers ( We are open festival)

 

 

Liens

Site internet