[ ARCHIVES PAR SEMAINE ]

Semaine du 18/08/2008

Album de la semaine

Diffusion du lundi au vendredi à 8h30 - 10h30 - 12h30 - 14h30 - 16h30.

Toute cette semaine nous écouterons l'album "beautiful future" de Primal scream .

 

Le groupe

Primal Scream est un groupe de rock écossais fondé en 1982 par Robert « Bobby » Gillespie et Jim Beattie. Il est actuellement composé de Bobby Gillespie, d'Andrew Innes, de Martin Duffy (ancien clavier de Felt) et de Gary 'Mani' Mounfield (ancien bassiste des Stone Roses).

La musique du groupe est aussi bien influencée par le rock classique des années 1960, tel que les Byrds ou les Rolling Stones, que par les musiques les plus expérimentales. La discographie de Primal Scream est ainsi des plus éclectiques, allant du pastiche des Rolling Stones avec Give Out But Don't Give Up (1994) à une sorte de musique expérimentale mélant electro, punk et krautrock sur XTRMNTR (2000) et Evil Heat (2002), ou encore faisant le crossover entre pop-rock et acid house sur Screamadelica (1991) et mariant dub, pop et musique psychédélique avec Vanishing Point (1997). Le dernier album, Riot City Blues, sorti en juin 2006, revient à des bases rock très classique.

 

L'album

En 2008 sort "Beautiful Future". Dès l’excellent titre d’ouverture, qui porte le même nom que l’album, Beautiful Future donc, c’est ainsi l’euphorie qui prédomine, celle de cloches réjouies et de claviers badins, de rythmes qui font irrépressiblement battre la mesure, et de six-cordes bâillonnées et envoyées au coin. Mais qu’on se rassure, Gillespie ne porte pas encore la barbiche tressée et le patchouli. Même sous le vernis bubblegum, il demeure un parolier sarcastique et gueulard. Surtout, il reste sur ce disque des traces de cambouis héritées des précédents faits d’armes de Primal Scream, à l’image de l’impeccable single Can’t Go back, propulsé par un bouillonnant mélange de claviers surannés et de guitares impétueuses.

 

Liens

Myspace