[ ARCHIVES PAR SEMAINE ]

Semaine du 05/07/2015

Album de la semaine

Diffusion du lundi au vendredi à 8h30 - 10h30 - 12h30 - 14h30 - 16h30.

Toute cette semaine nous écouterons l'album "BE SENSATIONAL" de JEANNE ADDED.

 

Le groupe

La recette semble toute faite et réussie d’avance : Silhouette androgyne façon Agyness Deyn, gestuelle venusienne, beats electronica à la Lescop… La reimoise Jeanne Added (prononcez Janadette), est en passe de d’être la nouvelle sensation frenchie, après Christine and The Queens.
Sauf qu’elle chante en anglais. « Cela me permet de garder une distance avec mes textes qui sont assez intimes ». Explique t’elle, pudique.
Added, c’est un peu l’histoire d’une pierre polie vers sa merveilleuse érosion.
Car les débuts en musique de Jeanne sont on ne peut plus nobles et classiques : Conservatoire national supérieur de Paris et la Royale Academy de Londres, cours de violoncelle, papas et maman écoutant Higelin et Klaus Nomi.
Bonne élève, elle à collectionné les prix, ce qui donne autant d’indication que des étoiles au guide Michelin.

En 2005, elle prend du galon et fréquente le violoncelliste Vincent Courtois et le pianiste Pierre de Bethmann, des grands anciens comme Jhon Greaves ou le petit nouveau Julien Desprez. Elle ne veut plus être vocaliste, elle veut être chanteuse et prendre la parole. Elle cherche sa voix et la trouve grâce à Dan Levy, la moitié de The Do.
C’est entre ses mains qu’elle va confier ses mélodies et de leur rencontre à jailli l’idée de faire un disque.

« Be sensational » est le fruit d’un travail d’écriture proche de la psychanalyse, impossible à enregistrer en une semaine. Les textes de Jeanne évoluent, se sont étoffés au fils des mois pour peu à peu s’électrifier, prendre du corps et dessiner un portrait authentique d’une artiste aussi forte que fragile. L’album s’ouvre « A War is coming » qui nous frappe de plein fouet, avant de nous balader dans de sombres paysages sur « Look at them ». S’ il fallait définir cet opus par une seule image, ce serait celle d’une éclipse.

La lumière se faufile entre les fêlures de sa voix, sans cesse sur le fil du rasoir. Entre retenue et explosion.
Le charme des arrangements riches de Levy, entre violons pernicieux et synthés espiègles opère, menaçant parfois de voler la vedette à Added.
La pierre polie s’est transformée en pépite brute.
De là à dire diamant, il n’y a qu’un pas. Que nous ne franchiront pas aujourd’hui.

Jeanne Added va vous rendre (peut être) addict.

 

 

Liens

facebook

Site officiel