[ ARCHIVES PAR SEMAINE ]

Semaine du 14/04/2008

Invités
agrandir photo

JP&CO en live lundi dans Tohu Bohu

Jean-Paul Devaux, (ex-Machiavel) reste dans la mouvance d’une musique heavy rock-blues instrumentale forme JP & CO, avec Richard Fabbro à la basse, Sébastien Devaux à la batterie et Philippe Letawe au chant.

Le répertoire de JP & CO est une suite de reprises de Black Sabbath, Led Zeppelin, Deep Purple, Joe Satriani, Steve Vai et autres sans oublier quelques compositions originales.

Dans les compositions la notion de mélodie prend une place importante dans les morceaux, car ils sont élaborés avec rifle, couplet, refrain etc. …

Les amateurs de son d’amplis à lampes, de batterie percutante et de voix à la Dio seront comblés.

JP and CO mettra le feu au SPIRIT OF 66. Ca se passe le samedi 19 AVRIL dès 21h

En attendant, ils seront ce lundi dan Tohu Bohu avec Killer de 20h à 22h

 

Internet

Invités
agrandir photo

Que du beau monde dans Phat Beatz ce vendredi

Lanceflow, Sidi Hoomam et Convok sont les invités de NK et Deux 13 dans Phat Beatz ce vendredi 18 avril de 20h à 22h.

Lanceflow: Rappeur de Bruxelles avec un album: Orgie dans le son. Lanceflow a collaboré avec pablo andres, convok, futur, shadow,et phazy phaz egalement rappeur de Bxl.

Hoomam est de loin un grand défenseur du rap conscient en Belgique.
Issu du fameux groupe bruxellois “Influx Nerveux” créé en 1996, il participa à plus de 50 projets sortis dans notre plat pays notamment sur le premier maxi de bienvenu’n’sonar .
A la base du label Taff Gang (2000) avec Sly-D, il multiplia les sorties de ce dernier (On fout l’bord’l, En attendant l’Album, maxi J’marche seul) ainsi que sa propre mix tape “Underground Life Style”.
En 2004, Hoomam décide de tourner la page et crée ULS prod. avec Béguine pour aboutir aux deux projets sortis simultanément en avril 2006: son street cd “Révolution” et “Freestyle made in Belgium”.

Convok : MC et beat maker. Il essaie de traverser la vie en restant discret, il n'est pas du genre causant, pas spécialement drôle non plus. Il aime les gens cool qui ne se prennent pas la tête, ceux qui connaissent l'entraide en période de dèche. Il ne deale que du son donc rien d'illicite, il aime croire qu'il a autre chose a foutre que de causer sur les sites !!
En 2004, il sort l’album Umoja avec son crew Ultime team.

 

lanceflow

Sidihooman

Convok

Invités
agrandir photo

THE DIPLOMAT dans Ekinews

Ce mercredi dès 17h, Marc le K et Jidee reçoivent le groupe THE DIPLOMAT. Interview et set acoustique au programme.

Issus de divers horizons musicaux: Fabrice (chant, guitare), Sophie (basse), Gaetan (guitares) et Niko (batterie) se sont rencontrés et leurs expériences antérieures ont permis de construire une identité unique et personnelle: diplomatique.

Le groupe explore divers horizons et ses compétences pour développer un univers très personnel.

Septembre 2007, le groupe signe sur le label Green LFAnt Records (Mint, Triggerfinger, Pornorama, Claudine Muno, etc ..) basé à Bruxelles.

Le groupe rock a sorti son album éponyme le 14mars 2008

Il seront en concert dans plusieurs festivals tels que les Francofolies de Spa , le Ward'in Rock Festival... d'autres dates attendent confirmation.

 

myspace

Invités
agrandir photo

Jakob Maersk dans Latitude Belge

Composé de Bernard Perrier (Vocals), Joni Bastianello (Drums & backing vocals), Nicolas Mathoul (Guitar and backing vocals) et Yannick Walczynski (Bass).
Le groupe rock liégeois Jakob Maersk fut fondé en 2004, suite à la rencontre de membres de deux groupes différents autour de mélodies pop rock incisives et puissantes qualifié de «stoner amphétaminique».

En 2006, une home démo est réalisée et un contrat de diffusion est signé chez le label I-tunes flamand: The WAB.

Le groupe enchaîne les dates, gagnant bien entendu en assurance puis entreen avril 2007 au Polysound Studio de Bruxelles pour enregistrer deux nouveaux titres pour la compil « Startin'Pop 3 »en intégrant par la même occasion le collectif du même nom. La compilation est sortie dans les bacs fin de la même année (distribution Bang ! dans le Benelux et Cod&s en France).

En un an, le groupe a joué dans une quarantaine de salles, en Belgique ou ailleurs comme: Le Botanique (Bruxelles), La Flèche d’Or (Paris), le Winston Club (Amsterdam), le Café Vidéo (Gand), La Fiesta du Rock, Le Magasin 4, De Kriekelaar, L’Escalier, L’Entrepôt ...

Février 2008, Jakob Maersk est sélectionné pour la Boutik Rock (showcases organisés par la Communauté française et Court-Circuit) où ils jouent dans la grande salle de l’Orangerie du Botanique.

Un groupe à découvrir avec Djé, mercredi le 16 avril dans latitude belge, de 18h à 20h

Ils seront le vendredi 16 mai à 18h40 au Durbuy Rock Festival à Bomal-sur-Ourthe.

 

http://www.myspace.com/jakobmaersk

http://www.myspace.com/startinpop

http://www.myspace.com/durbuyrockfestival

Invités
agrandir photo

Valentino and the pim’s

Dans la French Zone ce mercredi 16 avril : interview de Valentino par Jean-Denis.

Certains se mouillent. D’autres pas. Valentino passe sous les gouttes avec la désinvolture et l’élégance de ceux qui se trempent et qui s’en foutent. La tête en l’air. Les pieds à dix centimètres du sol. Un immense et grandiose mur du son spectorien entre les oreilles… Certains se forçent. D’autres pas. Valentino traverse la vie avec passion et légèreté, histoire de voir là-bas si ça brille. Des poignées de paillettes plein les poches. Des rêves de gosse plein le coeur. Des scarabées dorés au creux des poings. Flamboyant fouteur de merde à ses riches heures. Incorrigible agité du bocal sur des barricades de décibels. Insolent petit prince jetant des cailloux aux moutons un peu flasques d’une vie quotidienne pénible à ruminer. Roxy dandy en danger, enfin, dès que passe une jolie fille sortie d’un gin tonic dansant aux afters d’un Swinging London printanier. Et sa musique lui ressemble. Valentino aime la pure pop aux couleurs Pierre et Gilles qu’il cisèle depuis maintenant longtemps, au gré de ses rencontres. Robert Farrel et Jay Alansky par ci. Marc Moulin et Lio par là… Brian Wilson, Burt Bacharach, Michel Colombier ou Janis Joplin dans ses rêves. Le plaqué or des Pet Shop Boys au poignet. Le glam qui brille de (Gary) Glitter au fond des yeux. Les tempos jurassiques de T.Rex dans les tripes. Les guitares qui sonnent comme des GT 40 lancées à fond la caisse sur une ligne droite sonique des Hunaudières. Et surtout les plus belles filles du monde, qui tanguent autour de lui… Certains se mouillent. D’autres pas. Valentino, lui, plonge aujourd’hui sans hésiter. Ouvre ses coffres à trésor, éventre ses armoires à la hache, vide son sac et déballe ses secrets. Ses rocks hérons sur platform boots. Ses hymnes pop Barbie. Ses madeleines aux airs de lolitas. Ses gris-gris en plastoque et ses rivières de vraies perles fines illuminant des nuits sexy orchestrées par Morricone. Un pur trésor. Le disque s’appelle Valentino & The Pim’s.

Plus d'infos dans la French Zone ce mercredi de 14h à 16h.

 

son site

son myspace