[ ARCHIVES PAR SEMAINE ]

Semaine du 20/09/2015

Nox du jour

Le Nox du jour est une nouveauté mise à l'honneur.

Diffusion du lundi au vendredi à 7h - 9h - 11h - 13h - 15h - 17h.

Cette semaine Equinoxe FM vous propose :

Nox du jour

LUNDI

Mascot : Reveries

L’histoire de Mascot est faite de rencontres et de départs. Tout d’abord, le point de départ. La rencontre entre deux musiciens liégeois. Julian Arlia, le chanteur et Gilles Chevigné, le batteur-claviériste.
C’est le signe de départ du duo Two Kids on Holiday. Ils rencontrent ensuite Romain Cupper, l’homme qui tient le crachoir au sein du groupe Leaf House et qui à emprunté son nom à une chanson d’Animal Collective. Le duo passe au trio. La critique soulèvera souvent leurs influences trop marquées, entendant entre le si et le la, des mélodies à la rencontre entre Animal Collective, Le Loup et Foals.

Qu’importe ! Leur album « Hurricane » s’écoule en vagues bondissantes, inventives et les sons éclatent, légers, pops ! Indie pop. Un souffle de fraîcheur à réveiller les plus vielles branches des plus vieux arbres de nos plus vielles forêts.
« The Waves », single qui en découle, les font jaillir hors de la mêlée grâce au concours « Hors circuit 2012 ».

Puis enfin, c’est la rencontre entre Julian Arlia et Amandine Dela. Le point de départ d’une histoire amoureuse qui découle sur une rencontre artistique. Sans pour autant quitter le navire des Two kids on Holiday, Julian se jette à l’eau avec sa compagne à la voix aérienne, toutes voiles dehors.
Leur embarcation s’appelle Mascot et leur premier single « Reveries », promets de beaux horizons…
« Les départs doivent être soudains » paraît-il. On part tout de suite.

https://www.facebook.com/Mascot-830222460425605/timeline/

Nox du jour

MARDI

Findlay : Electric Bones

« J’ai choisis la musique parce que je ne savais pas ce que j’aurai pu faire d’autre », s’excuse la musicienne - chanteuse britannique Findlay. Cette figure de modestie, aux bras ballants, sort souvent de la bouche d’artistes qui ne veulent pas que leur talent soit conjugué à « arrogant ».

Qu’importe, sa voix de tueuse l’emporte et ses à coups de guitare électroniques sur mélodies rock’n roll rocailleuses parlent pour elle. Natalie Rose Findlay joue de toutes ses cordes vocales, oscillantes entre mots parlés et envolée de rage puissante.

Sur son premier EP "Electric Bones", elle fait le grand écart : passant du garage rock ("On & Off") et du blues rock des 50's ("Gin on the jukebox") au mélodies électro pop comme celle de la plage titulaire de c ce premier EP, à découvrir ce mardi sur le 100.1 !

https://www.facebook.com/FindlayMusic

Nox du jour

MERCREDI

Caravane Palace : Wonderland

Faites de la place, Caravane Palace est de retour avec un nouvel album : "<|°_°|>" à paraître le 16 octobre prochain ! Après nous avoir dévoilé les titres "Comics" et "Lone Digger" c'est au tour de "Wonderland" d’atterrir dans nos oreilles !

La caravane démarre, en 2005, avec trois messieurs : Charles Delaporte le contrebassiste, Arnaud de Bosredon le guitariste et Hugues Payen, showman et violoniste. Tous fanas de ritournelles des années 30, compositeurs de musique électronique, fanjos de la touche manouche et de son maestro :Djando Reinhardt.

Lookés façon Zazous, les paléo-punks des années 40, ils donnent le “la” d’une musique jubilatoire et frénétique, improbable charleston futuriste du dancefloor et mélodique.
Séduite, la chanteuse Zoé Colotis, se fait embarquer sur l’autoroute des vacances, en plein cours d’album…

Leur premier vidéo clip en carton « Jolie coquine » (ne vous réjouissez pas de vous rincer l’œil) à été mis en mouvement par Victor Haegelin et produit par Partizan Midi Minuit.
Leur second clip « Suzy » sorti en vidéo en 2009 à rencontré un succès disproportionné à côté de la notoriété du groupe à l’époque. Si vous aimiez le moment où les Aristochats explosaient le plancher à coups de pattes d’accordéons et de danses endiablées, vous aimerez Suzy.
La voici, la voilà, tcha tcha tcha :
https://www.youtube.com/watch?v=j95HbhTl60k

Consécration suprême, les morceaux « Dragons » et « Jolie Coquine » se retrouvent dans les compilations « Electro Swing Vol.1 » et « Electro Swing Vol.2 », édition Wagram Music.
Ils sont aussi tous deux dans la compil’ « Swing Party » de Bart and Baker.
Le tango avait son Gotan Project, le swing jazz à son Caravan Palace.

Découvrez "Wonderland" et le nouvel album de Caravane Palace en live le 28 novembre au Botanique à Bruxelles !

https://www.facebook.com/CaravanPalace

Nox du jour

JEUDI

Colline Hill : Back again

"Back again" marque le retour de Colline Hill avec un nouvel album : « S K I M M E D ».

Traduit comme l’écume balayée qui laisse entrevoir le récif, le nouvel opus indie-folk de la songwriter bretonne est plus que jamais, empreint de vérité. On y découvre une écriture riche et subtile, portée par une voix qui a grandi en silences et en émotions.

De la très touchante confession « Random Skies (I’m afraid of dying) » à «The Greatest», pépite originelle du genre, l’album réunit dix titres sans détours et d’une beauté incontestable. Il effleure l’écume d’Inis Mor (l’une des trois îles de l’archipel Aran, en Irlande) où l’album fut écrit en partie, du fond d’un hiver rude et saisissant. Et les images sont belles. « Car c’est en images seulement que je sais livrer ma musique. Si le propos est percutant, la forme, elle, a subi une sorte de compression, afin de raboter la brutalité qui pourrait en sortir. » Et c’est ce qui rend l’écriture de SKIMMED si poétique et si troublante.

Le souffle, les micros à ruban, les craquements des vieux bois d’harmonium: tout est là pour sublimer le talent brut de l’auteure.

Paré d’atours plus sombres et faussement nonchalants, SKIMMED révèle une écriture mature, délivrée avec brio, et confirme la grande qualité de mélodiste de la songwriter (Oh Hey Was, Back Again, But In My Days).

« À partir du moment où je me suis détachée de l’idée de ce qui pourrait être pensé de SKIMMED, l’écriture est devenue salvatrice. Loin du désir ou encore de l’attente, elle est devenue plus fluide. »

Inspirée par ses icônes (Johnny Cash, Neil Young, Nick Drake) et ses contemporains (Angus & Julia Stone, James Vincent McMorrow), Colline Hill signe aujourd’hui un album pur et inattendu.

Release party le 9 octobre au Centre culturel de Chênée !

Facebook : https://www.facebook.com/collinehillteam

Nox du jour

VENDREDI

Isola : Radical

Il y a Frédéric Migeot au chant, à la guitare et au clavier, Didier Dauvrin qui assure les drums, Ludo Catalfamo au piano et Mike Van Bogger à la gratte également et aux chœurs.

Leur premier s’album s’appelle « Isola ». Leur nouveau single « Radical ».

Pour l'anecdote sachez qu'un de leur précédent clip vidéo "Gravity" a été tourné dans un lavoir.
Dans leur clip « Beat Me like a Drum » deux types se défont le portrait sur un ring de boxe : voici pour les curieux : https://www.youtube.com/watch?v=5dLcAjGbPYg

Ils jouent de la guitare, du piano électrique et de temps, à autre des maracasses.
On vous laisse vous faire votre avis ... pas trop radical on espère ...

https://www.facebook.com/isola.fm